CESSEZ-LE-FEU (2017)

CESSEZ-LE-FEU (2017)

Un film de Emmanuel Courcol

Avec: Romain Duris, Céline Sallette, Grégory Gadebois

C’est rendre hommage à son grand-père qu’Emmanuel Courcol, qui est le premier long métrage et qui est connu principalement comme co-scénariste des films de Philippe Lioret, a souhaité aborder cette période historique. 1914-1918 est la première guerre moderne, infâme pour les conséquences physiques qu’elle a laissées aux soldats. D’autre part, peu de spécialistes ont étudié les conséquences psychologiques de ce type de conflit, ce qu’on appelle maintenant «trouble de stress post-traumatique» en raison de l’impossibilité de retourner dans la vie civile. La scène d’ouverture Ce réalisme brut est suffisant pour expliquer cette horreur sanglante. Ensuite, tout se calme. Nous sommes en 1923, cinq ans après la fin de la guerre. On découvre un Paris où les gens évoluent et oublient la guerre. L’argent des riches coule librement, l’insouciance de cette nouvelle société, a un luxe insolent de l’horrible et surtout de l’arrogance de la nouvelle génération qui se répand partout. Pour Georges, un soldat blessé, ex-soldat et solitaire qui ne trouve plus sa place dans ce monde qu’il ne reconnaît pas, c’est insupportable. Alors il va en Afrique, bien pour une raison quelconque, je ne mentionnerais pas qu’il voit le film qu’il retourne en France. Le frère de Georges ne s’est pas bien rétabli de la guerre. Il y a George rencontrant cette femme indépendante et libre qui sera peut-être bien pour lui ou non. Emmanuel Courcol nous montre un regard élégant et sobre sur une période douloureuse de notre histoire. Il peint également une image précise d’une période contrastée, agrandie par les illuminations de Tom Stern, qui nous transporte des tranchées, mais aussi en France et en Afrique. Il existe de superbes costumes colorés ainsi qu’un magnifique paysage des pays. Très bien pour un premier film, je vais vous donner un avertissement, certains d’entre vous n’aiment pas ce film. Ce film porte sur la relation et le soldat rentre à la maison ne sachant pas s’ils seront intégrés à la société à nouveau.

CESSEZ-LE-FEU

CESSEZ-LE-FEU 2